Préoccupation : Ralentir ma chute de cheveux   

Notre sélection pour vous : Huile de nigelle d'éthiopie titrée

L'effluvium télogène (TE) ou alopécie est un trouble du cuir chevelu caractérisé par l'amincissement ou la chute des cheveux résultant de l'entrée précoce des cheveux dans la phase télogène.

C’est un problème courant qui peut affecter les hommes et les femmes de tous âges. Plusieurs facteurs peuvent contribuer à la chute des cheveux, et l'épidémiologie de ce phénomène peut varier en fonction de la cause sous-jacente. Voici quelques éléments concernant l'épidémiologie de la perte de cheveux :

1. Alopécie androgénétique (calvitie commune) :

   - C'est la forme la plus courante de perte de cheveux, touchant principalement les hommes. Cependant, elle peut également affecter les femmes.

   - Chez les hommes, elle commence généralement par une récession des cheveux au niveau des tempes et du front, formant souvent une calvitie en forme de M.

   - Chez les femmes, elle se manifeste souvent par un éclaircissement diffus des cheveux sur l'ensemble du cuir chevelu.

   - L'âge est un facteur de risque important. La prévalence augmente avec l'âge, et elle peut débuter dès l'adolescence ou la vingtaine.

2. Alopécie areata :

   - Il s'agit d'une forme d'alopécie auto-immune caractérisée par la perte soudaine de cheveux en plaques sur le cuir chevelu ou parfois sur d'autres parties du corps.

   - Cette condition peut toucher les personnes de tout âge, mais elle est souvent diagnostiquée chez les enfants et les jeunes adultes.

   - Sa prévalence est estimée à environ 0,1 à 0,2 % de la population.

3. Autres causes de perte de cheveux :

   - Des facteurs tels que le stress, les déséquilibres hormonaux, les carences nutritionnelles, certaines maladies, les effets secondaires de certains médicaments, la grossesse et d'autres facteurs peuvent également entraîner une perte de cheveux.

Conseil personnalisé : 

Les résultats d’une méta-analyse ont montré une amélioration significative chez 70 % des patients traités par l’huile de Nigelle. L'analyse vidéo-dermatoscopique a montré une augmentation significative de la densité et de l'épaisseur des cheveux chez les patients traités avec cette plante. Elle a également été en mesure de réduire l'inflammation observée chez la majorité des patients touchés par TE. Citation chercheur : "Nos résultats ont confirmé les données d'études antérieures sur ses propriétés anti-inflammatoires et sa capacité à réduire les symptômes, tels que la trichodynie, typiques des patients atteints de TE. De plus, les résultats obtenus ont indiqué que cette plante est efficace pour favoriser la croissance des cheveux, induisant ainsi une amélioration significative en termes de densité et de calibre des cheveux. Compte tenu de cela, nous suggérons que l'utilisation topique de Nigella sativa pour le traitement de la TE peut être considérée comme une alternative valable aux thérapies traditionnelles telles que le minoxidil".

Conseil général

1. Teinture des cheveux : L'utilisation fréquente de produits chimiques dans les teintures capillaires peut potentiellement endommager les cheveux et le cuir chevelu, conduisant à une fragilisation des follicules pileux et favorisant la chute des cheveux. Cependant, il n'existe pas de preuves directes reliant spécifiquement la teinture des cheveux à la chute des cheveux. Il est recommandé d'utiliser des produits de teinture capillaire de qualité et de limiter leur utilisation pour éviter les dommages.

2. Massage du cuir chevelu :Des études ont montré que le massage du cuir chevelu peut améliorer la circulation sanguine, ce qui pourrait stimuler la croissance des cheveux en augmentant l'apport en nutriments aux follicules pileux. 

3. Alimentation riche en zinc :  Le zinc est un minéral essentiel pour la croissance des cheveux et un manque de zinc peut être associé à la perte de cheveux. Une alimentation équilibrée, comprenant des aliments riches en zinc tels que les fruits de mer, les graines, les noix, la viande rouge et les légumineuses, peut contribuer à maintenir des niveaux adéquats de zinc dans le corps, favorisant ainsi la santé des cheveux.

4. Cures de vitamines : Certains nutriments et vitamines sont essentiels pour la santé des cheveux, comme la vitamine D, la vitamine E, la vitamine A, les vitamines du groupe B (en particulier la biotine, la vitamine B12, et la niacine). Des suppléments peuvent être envisagés si une carence est diagnostiquée, mais il est crucial de consulter un professionnel de la santé avant de commencer une cure de vitamines, car un excès de certains nutriments peut être nocif.

5. Attacher les cheveux, lissage : Trop serrer les cheveux dans des coiffures serrées (comme les tresses, les queues de cheval serrées, etc.) ou une utilisation excessive de techniques de lissage/chauffage peuvent endommager les follicules pileux et conduire à une perte de cheveux, en particulier si ces pratiques sont fréquentes.

Il est important de noter que la génétique, les déséquilibres hormonaux, le stress et d'autres facteurs peuvent également influencer la chute de cheveux. Avant de commencer tout traitement, il est toujours conseillé de consulter un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis et des recommandations personnalisées.