Préoccupation : J’ai une affection cutanée (Psoriasis, Eczéma, dermatite séborrhéique, couperose, rosacée)  

Notre sélection pour vous : Immunité, Peau nette ou Sérum visage

Les affections inflammatoires de la peau comprennent un large éventail de maladies dermatologiques caractérisées par un point commun : une inflammation cutanée

Voici quelques-unes des affections inflammatoires de la peau les plus courantes :  

1. Dermatite atopique ou Eczéma : il s'agit d'une affection chronique de la peau caractérisée par des démangeaisons, des rougeurs et des plaques sèches. Elle affecte souvent les nourrissons et les enfants, mais peut persister à l'âge adulte

2. Psoriasis : Une maladie auto-immune qui provoque des plaques épaisses de peau rouge et squameuse, souvent associées à des démangeaisons et des douleurs. Le psoriasis touche environ 2 à 3% de la population mondiale. Il peut apparaître à tout âge, mais la plupart des cas commencent avant 35 ans.

3. Acné : Une affection cutanée courante caractérisée par des boutons, des points noirs, des kystes et des nodules. L'acné est extrêmement courante, touchant jusqu'à 85% des personnes à un moment donné de leur vie. Elle est plus fréquente à l'adolescence, mais peut persister à l'âge adulte.

4. Rosacée : Une maladie cutanée inflammatoire chronique qui provoque des rougeurs et des bosses sur le visage, souvent accompagnées de vaisseaux sanguins dilatés et de pustules. La rosacée est plus fréquente chez les adultes, surtout entre 30 et 50 ans. On estime qu'elle affecte environ 5% de la population mondiale.

5. Dermatite séborrhéique : Elle se manifeste par des plaques rouges, des squames grasses ou des pellicules sur le cuir chevelu, le visage ou d'autres parties grasses du corps. Elle peut affecter les personnes de tous âges, mais elle est plus courante chez les nourrissons (croûtes de lait) et chez les adultes jeunes et d'âge moyen.

Conseil personnalisé : 

Les résultats d’une méta-analyse intégrant au total 1159 patients ont été inclus dans un examen systématique afin d’évaluer les effets de Nigelle sativa sur plusieurs affections de peau. 

Conclusion des chercheurs : La méta-analyse actuelle a révélé qu'une supplémentation en N. sativa peut potentiellement être efficace dans le traitement de différents problèmes de peau, notamment la dermatite atopique, l'eczéma, les verrues, la kératose, le psoriasis, le vitiligo, les infections cutanées du nourrisson et l'acné. Un minimum de 4 semaines et un maximum de 24 semaines sont recommandés pour la période de traitement. 

Les traitements dermatologiques de N. sativa sont attribués à son fort potentiel antioxydant, anti-inflammatoire, antimicrobien et immunomodulateur, qui en font un candidat prometteur pour les soins de la peau.

Je veux réduire mes plaques, j'applique localement :

Je veux améliorer mon acné / psoriasis, je prends :

Je veux agir sur mon eczéma / rosacée / dermatite / couperose , je prends :

Conseil général

Il existe plusieurs méthodes naturelles pour prendre soin d'une peau sujette à l'acné ou aux inflammations cutanées, et certaines ont été étudiées avec des preuves cliniques pour soutenir leur efficacité. Voici quelques conseils :

1. Nettoyage doux et régulier : utilisez un nettoyant doux matin et soir pour éliminer l'excès de sébum, les impuretés et les bactéries de la peau. Des études montrent que des nettoyants contenant des ingrédients comme l'acide salicylique ou le peroxyde de benzoyle peuvent aider à réduire l'acné. Cependant, il est crucial de ne pas nettoyer la peau de manière excessive, car cela peut aggraver l'inflammation.

2. L'hydratation de la peau : Optez pour des hydratants non comédogènes et légers pour maintenir l'hydratation de la peau sans obstruer les pores. L'acide hyaluronique est un bon choix car il hydrate en profondeur sans être gras.

3. L'alimentation équilibrée : Des recherches suggèrent qu'une alimentation équilibrée, riche en fruits, légumes, grains entiers, acides gras oméga-3 (présents dans le poisson, les noix et les graines) peut aider à réduire l'inflammation de la peau. De plus en plus d’études mettent en lumière le lien entre microbiote et inflammation de la peau. Faites une à deux cures par an de probiotiques. 

4. Réduire le stress : Le stress peut aggraver l'acné et les inflammations cutanées. Pratiquer des techniques de relaxation comme la méditation, le yoga, ou simplement prendre du temps pour des activités relaxantes peut aider à réduire le stress et améliorer la santé de la peau.

Il est important de noter que les résultats peuvent varier d'une personne à l'autre. Avant d'entreprendre tout traitement, il est recommandé de consulter un dermatologue ou un professionnel de la santé pour obtenir un diagnostic précis et des recommandations adaptées à votre peau.

Je veux hydrater et nourrir ma peau, je prends :