Préoccupation : Calmer mes douleurs articulaires

Notre sélection pour vous : Articulations ou Capsules de nigelle vegan

Les douleurs articulaires sont un symptôme fréquent et peuvent résulter de diverses causes, notamment des blessures, des maladies inflammatoires, des infections ou tout simplement du vieillissement. Voici quelques-unes des affections articulaires les plus courantes : 

Arthrose : L'arthrose est la forme la plus courante de maladie articulaire. Elle survient généralement avec l'âge lorsque le cartilage qui recouvre les extrémités des os dans une articulation se détériore progressivement. Elle peut toucher n'importe quelle articulation, mais est plus fréquente dans les genoux, les hanches, les mains et la colonne vertébrale. L'arthrose est répandue, touchant des millions de personnes dans le monde. Sa prévalence augmente avec l'âge, et elle est plus fréquente chez les femmes.

Arthrite rhumatoïde : L'arthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune dans laquelle le système immunitaire attaque les articulations, provoquant une inflammation, une douleur et une raideur articulaire. Elle affecte environ 1% de la population mondiale, touchant souvent les femmes plus jeunes que les personnes atteintes d'arthrose. L'âge de début est généralement entre 30 et 50 ans, mais cela peut survenir à tout âge.

Spondylarthrite ankylosante : La spondylarthrite ankylosante est une forme d'arthrite inflammatoire affectant principalement la colonne vertébrale, provoquant une raideur et une douleur chronique.  Elle est moins fréquente que l'arthrose ou l'arthrite rhumatoïde, touchant environ 0,1 à 0,5% de la population. Elle est plus fréquente chez les hommes et a tendance à se manifester chez les jeunes adultes.

Conseil personnalisé  : 

Des essais cliniques rapportés par l’Université de Médecine du Nebraska, aux Etats-Unis, montrent une inhibition dose-dépendante des médiateurs de l'inflammation par les cellules de la microglie.

D’autres maladies inflammatoires ont donc été étudiées dans ce sens, dont les rhumatismes articulaires tels que la polyarthrite rhumatoïde, l’arthrose, mais encore l’asthme ou le psoriasis : une méta-analyse de cinq études montre que le traitement par thymoquinone réduit l’inflammation induite par le TNF-α (pour Tumor Necrosis Factor), une protéase intervenant dans le processus inflammatoire de la polyarthrite rhumatoïde et présente ainsi en addition un effet immunomodulateur avec diminution de l’immunité humorale et augmentation de l’immunité cellulaire. Dans deux autres études de 8 semaines chacunes, 93 patients sont répartis en deux groupes : Nigelle et Placebo. Au bout des deux mois, les chercheurs concluent à une amélioration significative du tableau clinique de l’arthrose : moins de rigidité, moins de douleurs.

Je n'ai pas de maladie cardiovasculaire, je prends :

J'ai une de maladie cardiovasculaire, je prends :

J'optimise en ajoutant :

Conseil général

Il existe plusieurs méthodes naturelles qui, selon des études, peuvent aider à soulager les symptômes d'inflammation articulaire.  

1. Maintenir un poids santé :

   - Des études ont montré que la perte de poids chez les personnes en surpoids ou obèses peut réduire la douleur et améliorer la fonction articulaire chez les personnes souffrant d'arthrose, en particulier au niveau des genoux et des hanches.

2. Exercice physique régulier :

   - L'exercice modéré peut renforcer les muscles autour des articulations, améliorer la flexibilité et réduire la douleur. Des activités comme la natation, la marche, le cyclisme peuvent être bénéfiques. Des études montrent que l'exercice régulier peut réduire la progression de l'arthrose et améliorer la qualité de vie.

3. Adopter une alimentation anti-inflammatoire :

   - Certains aliments peuvent aider à réduire l'inflammation et les symptômes de l'arthrose. Les régimes riches en fruits, légumes, poissons gras (comme le saumon, le maquereau) et en épices comme le curcuma peuvent avoir des effets anti-inflammatoires. Des études ont montré que le curcuma, en raison de sa composante active appelée curcumine, peut aider à réduire la douleur liée à l'arthrose,  au même titre que la molécule de thymoquinone dans les graines et l'huile de nigelle. 

 

4. Thérapies alternatives :

   - Des thérapies comme l'acupuncture, la physiothérapie, l'ostéopathie ou la chiropractie peuvent offrir un soulagement temporaire des symptômes de l'arthrose pour certaines personnes. Ces thérapies peuvent aider à réduire la douleur et à améliorer la mobilité, bien que les résultats varient d'une personne à l'autre.

Il est important de souligner que ces conseils peuvent aider à atténuer les symptômes de l'arthrose chez certaines personnes, mais leurs effets peuvent varier. Avant de commencer tout nouveau régime, exercice ou supplément, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé pour discuter des options qui vous conviennent le mieux en fonction de votre condition spécifique.